Sélectionner une page

Bohemia

DigipackMarianne Piketty, violon & Dana Ciocarlie, piano
Œuvres de Suk, Janáček, Martinů, Dolinova-Maratka
Suk : Quatre pièces Op.17 / Janáček : Sonate – Dumka / Martinů : Sonate n°3 H.303 / Dolinova-Maratka : Czardas III

Continuo Classics

++ achat en ligne

 

la presse en parle

Strad Magazine Tully Potter – Février 2011

A successful recital of Czech Violin Music
The French violinist Marianne Piketty and the Romanian pianist Dana Ciocarlie interpret a carefully chosen Bohemian and Moravian programme impressively.
Piketty takes a Romantic approach to Suk’s near-sonata, with sensitive phrasing and much well-managed portamento. Both players are very accurate and take tempo changes in their stride. The Burleska has good bouncy rhythm.
Janacek’s Sonata receives one of its best non-Czech performances.
Piketty is wistful in the Ballada, rhythmically precise in the Allegretto and tonally resourceful in the Adagio.
Martinu’s great Third Sonata is a triumph.

Le Monde, Pierre Gervasoni – 21-22 novembre 2010

La « Bohème », au double sens de repère géographique et de tendance esthétique, est ici fêtée sur tous les tons par un duo hors pair. Le violon de Marianne Piketty a une pointe de Paganmi au bout de l’archet et des gènes tziganes dans le creux des cordes. Sur le piano de Dana Ciocarlie, tréteaux au juste éclairage, se déploie le spectacle irrésistible de l’âme tchèque au XX’ siècle, de l’élégance de Josef Suk (Quatre pièces Op.17) à la flamme de Leos Janacek (Sonate) puis de l’éclectisme de Bohuslav Martinu (Sonaten n°3) à la fantaisie de Krystof Maratka (Czardas III, d’après Milena Dolinova).

Cadences, Michel Le Naour – Novembre 2010

Ce disque fleure bon l’Europe centrale. Familières des répertoires sortant des sentiers battus, les deux interprètes unissent leur talent pour un voyage qui nous emporte dans un univers contrasté où la poésie le dispute à la mélancolie et la générosité à l’engagement. La sonorité de la violoniste s’accorde parfaitement au timbre expressif de la pianiste. La Czardas III de Milena Dolinova inspirée d’airs populaires et réinventée par le compositeur Krystof Maratka en un folklore imaginaire, constitue un véritable feu d’artifice de rythmes et de couleurs.

French Week, Roger Steptoe – 22 octobre 2010

Admirable… A disc to treasure

Radio Notre-Dame – Octobre 2010

C’est un beau voyage musical en « Bohemia » que nous proposent le violon virtuose de Marianne Piketty et le piano de Dana Ciocarlie… On reste ébloui par l’enthousiasme, la chaleur et la force expressive de ce récital qui permet de mieux rejoindre les secrets de l’âme Tchèque. Un moment de bonheur…

La Voix de la Haute Marne, Michel Thénard – Septembre 2010

Une étonnante complicité d’interprétation
Deux virtuoses de la musique, Marianne Piketty pour le violon et Dana Ciocarlie au piano, nous donnent à réentendre pour les uns – ou à découvrir absolument pour les autres – leur Bohemia. La complicité du regard sur la pochette du CD traduit bien celle de ces deux instrumentistes dans leur jeu, un jeu particulièrement enlevé. Avec fougue et densité, les deux femmes nous transportent en Bohême au cœur de l’inspiration populaire avec des moments d’enchantement en alternance avec des temps de déchirements.
Bohemia offre un étonnant répertoire constitué d’un mélange de musiques slaves, tziganes, hongroises et juives… Les voir jouer fascine, les entendre est un bonheur.

Suk – Appasionato

par Marianne Piketty & Dana Ciocarlie | Bohemia

Dolinova Maratka – Czardas III

par Marianne Piketty & Dana Ciocarlie | Bohemia

MariannePikettyViolon
mariannepiketty