L’Heure Bleue nommé aux Victoires de la musique classique 2021 !

Découvrez ou réécoutez l’album de Marianne Piketty et du Concert Idéal, L’Heure Bleue, sorti en juin dernier, nommé aux Victoires de la musique classique 2021 dans la catégorie « Enregistrement », pour notre plus grande joie !

L’heure bleue est ce moment fugitif entre la fin de la nuit et le jour qui se lève, ce moment de silence, d’incertitude et de promesse où la vie suspendue s’enferme ou se transforme… 

C’est une belle victoire pour ce programme qui rend hommage à Hildegarde de Bingen dont l’œuvre lumineuse est mise en résonance avec celle du Concerto Funèbre de Hartmann, appel à la résistance du compositeur allemand qui se veut également porteur d’un espoir et d’une profonde foi en l’avenir de l’humanité. En écho, les deux pièces pour octuor à cordes de Chostakovitch dédiées au poète Volodia Kurtchavov, en mémoire de cet ami décédé. Ces personnages visionnaires et leurs appels contre l’aveuglement ont servi de bases à Philippe Hersant qui a élaboré une création pour Le Concert Idéal, Une vision d’Hildegarde qui vient compléter ce programme.

La presse est unanime

Le Monde, Pierre Gervasoni – 30 avril 2020
Inspiré par des cordes qui ont du coffre (Le Concert Idéal) et par une violoniste douée pour l’itinérance (Marianne Piketty), le compositeur, né en 1948, livre ici l’une de ses œuvres les plus abouties, entre lumineux hommage et trouble autoportrait. Ce dernier raccourci vaut aussi pour un Chostakovitch de dix-huit ans qui, dans ses Deux pièces pour octuor, entrevoit le postmodernisme avec un demi-siècle d’avance. Composé à l’automne 1939, le Concerto funèbre, de Karl Amadeus Hartmann, commence et finit dans la désolation avec, toutefois, un épisode central d’intense réaction à la douleur. Soliste à l’activité d’araignée (tissage et piqûre), Marianne Piketty y est irrésistible.

 

Classica, Sarah Léon – août 2020

5 étoiles *****La palette expressive de Marianne Piketty, soutenue par Le concert Idéal, fait de cette « Heure Bleue » un voyage intérieur d’une grande densité : refusant toute esbroufe démonstrative, elle donne des œuvres choisies une vision à la fois cohérente et profonde.

 

Audiokoneser, Maciej Chizynski – 3 septembre 2020

De temps en temps, dans le monde de la musique classique, apparaît un album qui ne ressemble à aucun autre, aussi surprenant par l’originalité du concept que par son programme. « L’Heure Bleue est de ce genre de réalisation, unique.

 

ConcertoNet – 5 mai 2020
Marianne Piketty et son ensemble Le Concert Idéal, parviennent à créer une unité par-delà les siècles.

ComposHer, Marie Humbert – 22 mai 2020
Un disque riche et inspiré, qui invite à regarder au plus profond de soi-même.

 

GangFlow, Anne-Sandrine di Girolamo – 4 juin 2020
L’heure bleue est riche. Une invitation à la découverte d’œuvres dont le discours est au cœur d’une réflexion autour du vital. Un moment précieux d’élévation intellectuelle et musicale.

Bingen - O Magne Pater

par Marianne Piketty & Le Concert Idéal | L'Heure Bleue

Chostakovitch - Deux pièces pour octuor à cordes, op.11

par Marianne Piketty & Le Concert Idéal | L'Heure Bleue

Hartmann - III. Allegro di molto

par Marianne Piketty & Le Concert Idéal | L'Heure Bleue

Prochaines dates

tout l’agenda

S'inscrire à la newsletter

10 + 8 =

MariannePikettyViolon
MariannePikettyViolon
Marianne Piketty
Marianne Piketty
mariannepiketty